Édito : Construire le projet avec le territoire

Dès les premières études de faisabilité en 2008, l’équipe du projet éolien en mer de Saint-Nazaire s’est fixée pour ambition de développer un projet cohérent et créateur d’activité pour le territoire. Au cours des dernières semaines, cette ambition a pris tout son sens.

Sur le plan de la concertation, les réunions et permanences d’information organisées en juin sur l’ensemble du territoire ont permis, deux ans après le débat public, de mesurer l’avancement du projet. Quelques semaines plus tôt, le grand public a également rencontré RTE, en charge du raccordement électrique du parc éolien. Cette démarche de concertation, très enrichissante, permet à tous de mieux comprendre les enjeux du projet.

En complément de la mobilisation continue des entreprises, l’activité sur le territoire devient aujourd’hui bien visible. Qu’il s’agisse de l’aménagement du futur site d’assemblage des éoliennes sur le terre-plein de la forme Joubert à Saint-Nazaire ou des premières éoliennes construites à Montoir-de-Bretagne par Alstom pour équiper des parcs éoliens en mer aux Etats-Unis et en Allemagne, un signal fort est donné à l’emploi local et nos objectifs se confirment.

Très bon été à tous,

Olivier de la Laurencie, directeur du projet éolien en mer de Saint-Nazaire.

Permanences et réunions d’information : l’équipe du projet éolien à votre rencontre

En juin, le public était invité à participer à plusieurs rendez-vous d’information et d’échanges avec le maître d’ouvrage. L’occasion d’obtenir des réponses à ses questions sur le projet.

. 2 réunions publiques à Saint-Nazaire et Batz-sur-Mer

 

. 5 permanences d'information à La Plaine-sur-Mer, Saint-Nazaire, Pornichet, Le Croisic et La Turballe

 

. Plus de 200 participants

Réunions d’information : près de 150 personnes sont venues s’informer et échanger sur le projet à Saint-Nazaire et à Batz-sur-Mer

Comment les éoliennes seront-elles raccordées au réseau électrique ? Comment sera assurée la maintenance ? Que verra-t-on depuis la côte ? Voici quelques unes des questions posées par le public venu nombreux, près de 150 personnes, lors des réunions d’information organisées les 23 et 24 juin derniers. Le public a également pu découvrir des simulations visuelles grand format du projet (photomontages de 3 mètres de large) ainsi qu’une exposition pédagogique sur l’éolien en mer.

Permanences d’information : des rendez-vous au plus près des habitants

Cinq demi-journées de permanences ont été assurées dans les communes littorales, de La Plaine-sur-Mer au Croisic en passant par Saint-Nazaire, Pornichet et La Turballe. Des moments d’échanges plus informels où chacun discute librement et pose directement ses questions à l’équipe projet.

Un intérêt du public pour le projet qui se confirme

Outre l’environnement, on notera l’intérêt du public pour les questions liées à l’aspect industriel, à l’emploi et à la formation ou encore au choix de la zone d’implantation du parc éolien.

Pour ceux ayant suivi le débat public organisé au printemps 2013, ces rendez-vous ont également été l’occasion de mesurer l’avancée du projet. A ce sujet, l’équipe a présenté les principaux résultats des études environnementales menées sur la zone du futur parc éolien en mer.

Industrie : l’éolien en mer prend son envol !

Les consultations sur les lots principaux du chantier de construction du parc éolien sont lancées, les premiers lauréats seront connus dans les mois qui viennent, et les chaînes de sous-traitance commenceront à se dessiner. Dans le même temps, les usines de construction d’éoliennes Alstom situées à Saint-Nazaire enregistrent leurs premières commandes à l’export.

A chantier d’envergure, organisation d’envergure

Depuis quelques mois, les procédures d’appels d’offres et de sélection des sous-traitants ont débuté pour les fournisseurs principaux, dits « de rang 1 ». Cette première étape permettra ensuite aux lauréats d’effectuer la sélection de leurs propres fournisseurs, dits « de rang 2 ».

Cette organisation industrielle « par échelon » est minutieusement préparée par l’équipe projet depuis plusieurs années. Les entreprises ligériennes ne sont pas oubliées, le travail d’information et d’accompagnement mené depuis 2008 - plusieurs centaines de réunions et de rendez-vous individualisés - leur permet aujourd’hui de savoir sur quel échelon de ce plan industriel elles peuvent se positionner.

« Lors des rencontres organisées par le porteur du projet, j’ai pu échanger avec tous les donneurs d’ordre sur une même journée. Une opportunité et un gain de temps considérable ! »

Patrick Montfort, Président de Société de Peinture Industrielle (SPI) - Malville (44)

Usines Alstom de Saint-Nazaire, cap sur l’international !

L’éolienne de nouvelle génération d’Alstom, l’Haliade 150, équipera le premier projet éolien en mer nord américain, situé au large du Rhode Island. En Allemagne, Alstom a signé un important contrat portant sur la livraison et la maintenance de 66 éoliennes en mer.

Ces deux commandes s’ajoutent aux 240 éoliennes à fournir à horizon 2018-2020 pour les projets éoliens en mer français, dont celui de Saint-Nazaire. De très bonnes nouvelles pour les usines Alstom de Montoir-de-Bretagne, inaugurées en décembre 2014, et actuellement en phase de recrutement.

Sciences participatives : des plongeurs amateurs contribuent à une meilleure connaissance des fonds marins du banc de Guérande.

Le Comité Interrégional Bretagne Pays de la Loire de la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins (FFESSM) a monté un programme de sciences participatives avec les plongeurs des clubs de la Presqu'ile Guérandaise.

Ce programme, pour lequel une convention été signée avec le maître d’ouvrage du projet éolien, a permis à 15 plongeurs (essentiellement des clubs du GAP du Croisic et du Casca de La Baule) de réaliser des observations sur la faune et la flore des fonds marins du Banc de Guérande.

L’analyse des données récoltées lors de cette plongée permettra d’améliorer la connaissance sur les espèces vivant au niveau des fonds marins du site du projet. En effet, elles viendront en complément des données déjà récoltées par le maître d’ouvrage lors des différentes campagnes d’observations et de relevés sous-marins.

Ce projet original et utile permet aux plongeurs amateurs de participer à la veille environnementale et de renforcer leur expertise en matière de plongée scientifique.

EN BREF...

• Dans le cadre de l’étude d’impact sur l’environnement du projet, le maître d'ouvrage est partenaire d'un programme de marquage du homard mis en place par le Comité Régional des Pêches et des Elevages Marins (COREPEM). Cette étude inédite sur le Banc de Guérande permettra de suivre l’évolution des homards dans le temps et contribuera à une meilleure connaissance de l’espèce.

• Une exposition sur le projet éolien en mer est présentée durant tout l’été à la capitainerie de Préfailles.

Tourisme : développer une offre touristique innovante et inédite sur l’éolien en mer

Intégrer le projet éolien en mer dans l’offre touristique déjà très riche du littoral ligérien, voici l’ambition de la convention signée le 4 juin dernier.

Les retours d’expérience des parcs éoliens en mer situés en mer du Nord nous montrent que l’éolien en mer suscite une véritable curiosité pour le grand public. En Pays-de-la-Loire, les visites des usines Airbus ainsi que des chantiers navals de Saint-Nazaire montrent également un goût du public pour des activités inédites et complémentaires aux activités touristiques classiques.

La convention signée le 4 juin dernier avec les acteurs locaux a pour objectif de favoriser le développement de l’activité touristique autour des énergies marines renouvelables et notamment du projet de parc éolien en mer de Saint-Nazaire.

Deux espaces d’information, situés sur les communes de Saint-Nazaire et du Croisic, ouvriront d’ici la mise en service du projet. Ils proposeront expositions et activités ludiques pour le grand public.

La convention de partenariat a été signée par David SAMZUN, Président de la CARENE, Michèle QUELLARD, Maire du Croisic, Olivier DE LA LAURENCIE, Directeur du Projet de parc éolien en mer de Saint-Nazaire pour EDF Energies Nouvelles et Arnaud POITOU, Directeur Ordonnateur de l’Ecole Centrale de Nantes.

Retour sur :

THETIS EMR : Nantes, capitale des énergies marines renouvelables

La convention internationale THETIS a permis de réunir pendant deux jours les décideurs et parties prenantes mobilisés dans le développement des énergies marines renouvelables. Nous étions présents pour y présenter le projet éolien en mer de Saint-Nazaire et rencontrer les professionnels et institutionnels engagés dans le développement de la filière.

Record SNSM : une régate de renom en soutien aux sauveteurs en mer.

Plus de 500 personnes sont venues échanger avec l’équipe projet lors de ce grand rendez-vous nautique et solidaire organisé autour des sauveteurs de la SNSM.

Agenda

L’enquête publique sur le projet se tiendra du 10 août au 25 septembre 2015. Durant cette période, le public est invité à venir déposer ses observations auprès de la commission d’enquête, sur les registres d’enquêtes en mairies ou sur le registre électronique depuis le site internet de la préfecture de Loire-Atlantique.

Lettre éditée par la société Parc du banc de Guérande

Retrouvez l’actualité du projet sur http://www.parc-eolien-en-mer-de-saint-nazaire.fr