Concertation

LE PROJET PROPOSÉ INTÈGRE L’ENSEMBLE DES ENJEUX DU TERRITOIRE : PAYSAGE, PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT, CRÉATION D’ACTIVITÉS ET USAGES DE LA MER.

Une démarche au coeur du projet

 

Depuis 2008, un dialogue permanent s’est instauré avec les acteurs de la vie économique et civile (élus, comités des pêches, associations, habitants, etc.). Le projet proposé intègre ainsi l’ensemble des enjeux du territoire : paysage, protection de l’environnement et usages de la mer.

De plus, les partenaires du projet se sont engagés à mettre en place différentes mesures d’accompagnement à destination des acteurs du territoire ainsi que du public. Ces mesures ont été complétées en 2013 à l’issue du débat public:

Activités existantes, pêche

 

  • Poursuite de la coopération avec les pêcheurs. Une convention de collaboration a été signée à ce sujet le 9 avril 2014 avec le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (COREPEM) des Pays de la Loire ;
  • Poursuite du travail de concertation dans le cadre du Groupe de Travail Pêche réunissant le COREPEM, les pêcheurs concernés, les services de l’Etat et le maître d’ouvrage ;
  • Poursuite des échanges avec les usagers du Domaine Public Maritime (plaisanciers, acteurs de la sécurité maritime, etc) afin d’identifier l’ensemble des enjeux sur le site et à proximité.

Paysage et tourisme

 

  • Mise à disposition des photomontages sur le site internet du projet, dans les mairies qui le souhaitent et lors d’événements locaux ;
  • Travail en cours avec les acteurs locaux du tourisme sur l’intégration du parc éolien dans l’offre existante et dans la création de nouvelles activités touristiques en lien avec le projet.

Développement économique, emploi, formation et insertion

  • Mise en place d’une équipe dédiée aux relations portuaires, industrielles et territoriales. Cette équipe travaille en lien étroit avec les entreprises locales pour les accompagner vers le marché de l’éolien en mer ;
  • Désignation d’un référent emploi à destination du territoire ;
  • Participation aux événements régionaux et locaux de promotion des métiers de la mer ;
  • Information du public sur les métiers de l’éolien en mer et les formations associées ;
  • Poursuite de la coopération avec les acteurs du territoire, de l’emploi, de la formation et de l’insertion.

Environnement et biodiversité

 

  • Poursuite des études environnementales et des réflexions sur l’adaptation du projet aux enjeux environnementaux du site concerné.

 

Par ailleurs, une instance de concertation et de suivi du projet éolien en mer de Saint-Nazaire a été mise en place en 2012 par le préfet de la région Pays de la Loire et le préfet maritime de l’Atlantique, conformément aux dispositions de l’article 6.4.1 du cahier des charges de l’appel d’offres 2011.

Cette instance est un lieu de dialogue privilégié avec les services de l’Etat, associations et acteurs socio-économiques locaux pour suivre les études en cours et élaborer des propositions tout au long de la vie du projet. Des groupes de travail ont été constitués au sein de cette instance pour permettre la meilleure prise en compte des enjeux locaux.

Accéder aux documents de l’instance de concertation sur le site de la préfecture de la Loire-Atlantique.