Concertation

Développer un projet concerté et bénéfique pour le territoire, voici l’objectif poursuivi depuis 2007 par l’ensemble de l’équipe projet.

La concertation : Une démarche au coeur du projet

 

Depuis 2008, un dialogue permanent s’est instauré avec les acteurs locaux (élus, comités des pêches, associations, habitants, etc.). Le projet proposé intègre ainsi l’ensemble des enjeux du territoire : paysage, protection de l’environnement, usages de la mer et développement économique.

De plus, nous nous sommes engagés à mettre en place différentes mesures d’accompagnement à destination des acteurs du territoire ainsi que du public. Ces mesures ont été complétées en 2013 à l’issue du débat public:

Concertation et information du public

 

Le débat public puis l’enquête publique, organisés respectivement en 2013 et 2015, ont permis à chacun d’exprimer en toute liberté son avis sur le projet. Au-delà de ces étapes clés et réglementaires, l’équipe projet a mis en place un dispositif complet de concertation et d’information du public.

  • Présence régulière sur le territoire, organisation de réunions publiques, de permanences d’information et visites des usines General Electric.
  • Point annuel avec les élus du territoire et mise à disposition de supports d’information.
  • Participation aux évènements locaux (Trophée SNSM, derby La Baule,..)

Environnement et biodiversité

  • Partage des études environnementales, définition des mesures environnementales et des suivis avec les associations de protection de l’environnement
  • Mise en place de programmes d’amélioration des connaissances environnementales, de recherche et de sciences collaboratives avec des experts et des associations de protection de l’environnement

Industrie, formation et création d’emplois

Le projet éolien en mer de Saint-Nazaire est au cœur d’un plan industriel d’envergure, créateur d’emplois pérennes.

Pour accompagner la région vers ce nouveau secteur industriel, l’équipe projet a mobilisé un chargé de mission « ressources humaines » et un chargé de mission  « relations industrielles » pour informer sur les métiers de l’éolien en mer, adapter les formations existantes et faciliter l’accès des entreprises locales aux appels d’offres.

Sur le plan de l’industrie, l’objectif principal est de favoriser l’émergence d’une filière industrielle en mettant en relation les sous-traitants du projet avec les entreprises locales susceptibles de mettre à contribution leurs savoir-faire.

  • Informer et identifier les entreprises: 1 300 entreprises recencées en France dont près de 300 en Pays de Loire. Plus de 700 participants ont été rencontrés lors de réunions organisées en partenariat avec la CCI Nantes Saint-Nazaire et Neopolia.
  • Accompagner la montée en compétence en rencontrant individuellement les entreprises (plus de 300 rendez-vous B2B) et en les accompagnants sur des salons internationaux de l’éolien en mer.
  • Mettre à disposition les opportunités d’affaires grâce notamment à la plateforme « CCI Business ».

Tourisme

Les projets éoliens en mer situés en Angleterre et en Europe du Nord sont souvent à l’origine d’une forte curiosité, participant à l’attractivité touristique des territoires. A Saint-Nazaire, les visites régulières des usines Airbus ou encore des chantiers STX montrent également un intérêt du public pour le tourisme industriel.

  • Réalisation d’une enquête touristique en collaboration avec les acteurs du tourisme régional afin de mieux comprendre les attentes des visiteurs.
  • Création de lieux dexposition permettant au public de découvrir le déroulement du chantier, le fonctionnement du parc et son environnement :
    • Le premier, un centre de découverte de la filière industrielle de l’éolien en mer et des EMR, sera situé à Saint-Nazaire et piloté par la CARENE en collaboration avec l’ensemble des acteurs liés aux Energies Marines.
    • Le second, dédié au parc éolien en mer de Saint-Nazaire, au site d’expérimentation des EMR de l’Ecole Centrale de Nantes, à la cohabitation des usages, la biodiversité marine et la R&D dans le domaine des énergies marines renouvelables, sera situé au Croisic

Paysage

  • Mise à disposition des photomontages sur le site internet du projet, dans les mairies qui le souhaitent et lors d’événements locaux ;
  • Eloignement des éoliennes de la côte afin de réduire la visibilité.

Pêche et sécurité maritime

Afin de veiller à la coexistence des activités maritimes, notamment la pêche professionnelle, des groupes de travail dédiés ont permis de poursuivre l’intégration des enjeux des usagers de la mer.

  • Travail régulier avec les associations d’usagers de la mer et les pêcheurs professionnels : organisation d’un voyage d’études en Angleterre pour faire découvrir aux pêcheurs professionnels et la SNSM, entre autres la navigation à l’intérieur d’un parc éolien.
  • Réflexion sur les dispositifs et les moyens de sécurité maritime à mettre en oeuvre pour maintenir la pêche et la navigation de plaisance au sein du parc.
  • Echanges réguliers et partage d’informations pour faire évoluer les caractéristiques techniques et les modalités d’installations des composants afin de limiter les interactions avec les usagers de la mer.
  • Organisation d’un exercice de sauvetage en mer sur le mât de mesures au large de Fécamp.

Par ailleurs, une instance de concertation et de suivi du projet éolien en mer de Saint-Nazaire a été mise en place en 2012 par le préfet de la région Pays de la Loire et le préfet maritime de l’Atlantique, conformément aux dispositions de l’article 6.4.1 du cahier des charges de l’appel d’offres 2011.

Cette instance est un lieu de dialogue privilégié avec les services de l’Etat, associations et acteurs socio-économiques locaux pour suivre les études en cours et élaborer des propositions tout au long de la vie du projet. Des groupes de travail ont été constitués au sein de cette instance pour permettre la meilleure prise en compte des enjeux locaux.

Accéder aux documents de l’instance de concertation sur le site de la préfecture de la Loire-Atlantique.